Steinschlag, op. 17.2 (1999)

La forme et la texture de la musique sont dictées par cinq éléments. 1° La pierre comme source acoustique: exploration des ressources sonores du nouvel instrument. 2° La pierre en tant que source d’ inspiration de formes et de microformes: petits morceaux quasi juxtaposés. 3° Serpentine du val Puschlav (plaques du lithophone): associations d’idées avec les légendes de la région («faiseurs de temps», menace des éboulements, etc.) et avec l’effet thérapeutique supposé de cette roche contre les morsures de serpent. 4° Transposition musicale de l’ histoire des pierres trouvées: utilisation partielle du matériau «mort» de compositeurs historiques. 5° Chute directe de pierres: danger et mouvement.